Les Origines

Les Origines

BlackHats Paris représente l’union du savoir-faire artisanal français imprimé d’un héritage africain. Ces accessoires dotés d’une finition très particulière pour hommes et femmes sont réalisés à la main en France et associés à du Wax, ce tissu très populaire en Afrique. Le procédé du Wax consiste à appliquer de la cire sur une étoffe de coton au moyen de deux rouleaux de cuivre sur lesquels sont gravés les motifs de base, puis de la tremper dans une teinture à l’indigo.
Cette technique d’impression permet au wax d’être aussi éclatant au recto qu’au verso. Il ne déteint pas et les couleurs ont une tenue exceptionnelle.

Après avoir passé deux années dans l’incapacité de marcher, Steves Hounkponou, inspiré par les défilés de mode, met dans un coin de sa tête qu’il lancera plus tard sa marque. Un bachelor à Cambridge obtenu, puis des études en marketing du luxe et en finance, Steves commence sa carrière dans de grandes Maisons de luxe comme Burberry et Cartier. Après des années de travail, il lancera sa propre marque de maroquinerie entièrement conçue en France, BlackHats Paris. Pour créer ses propres tendances il associe styles urbains et influences ethniques inspiré par le Wax, car sa mère est une “maman Benz”. Ses créations ont des lignes épurées, permettant au tissu Wax d’épouser parfaitement les finitions en cuir taurillon. Une partie des bénéfices des ventes est versée à l’association de Flora Coquerel, Kelina. Créée en 2014, elle oeuvre à l’éducation et l’insertion professionnelle des femmes et des jeunes filles ainsi que la lutte contre les inégalités homme / femme

1998, L’Arrivée

Steves Hounkponou vint à Paris, quittant le Bénin. A l’origine, il devait faire des tests pour intégrer une école de football en sports études, mais on lui décèlera une maladie génétique : HLA B27, une maladie rhumatismale qui atteint les articulations. Obligé de quitter les terrains, il passera beaucoup de temps dans les hôpitaux durant son adolescence et y découvrira, en plus de la souffrance physique et la solitude morale, l’importance du regard des autres. En effet une double opération des hanches gauche et droite affecteront sa capacité à se déplacer. A la prédiction d’une impossibilité de marcher de nouveau, sa volonté et sa rigueur dans les exercice répondront que la condition physique est soutenue par le mental et la confiance en soi.
Dans les hôpitaux puis en centre de rééducation il se passionne pour les défilés qu’il regarde à la télé et trouvera notamment dans ceux de Yves Saint Laurent une forte inspiration. Lassé de porter des vêtements tristes, il se promettra qu’à sa sortie sa tenue lui serait un objet de plaisir et qu’il ferait tout pour partager cette expérience. Cela peut paraître superficiel, mais une camisole d’hôpital ça n’est pas agréable à porter.

5 Janvier 2015, Le Saut

Il voit un chapeau qui est semblable à celui d’un rabbin. Magnifique, mais au bien au dessus de son budget… A la demande d’un geste la conseillère refuse et répond qu’elle ne fera pas de réduction “car ce chapeau changera votre vie”. L’ami qui l’accompagnait le poussera à “changer de vie”.

Invité à un dîner ce même soir il s’attend ce que le regard des autres soit, comme il l’est souvent, porté sur sa façon de marcher. Mais cette fois les personnes qu’il croise le regardent bien en face quand elles lui demandent si elles peuvent essayer son chapeau ! Mémorable cette soirée d’échange restera gravée comme une des plus belles de sa vie. Galvanisé par cette expérience il la prolongera sur les réseaux sociaux et en fera sa griffe, The Black With The Black Hat.

“Votre Faiblesse est la plus grande de vos Forces”. A vous de l’utiliser à bon escient et je vous souhaite que votre “Black Hat” vous donne cette confiance ! Nous avons tous un objet ou une personne qui nous inspire, qui nous aide à nous dépasser. Pour moi, les BlackHats sont des personnes qui ont confiance en eux et décident de vivre une vie EXTRAORDINAIRE. Par cette marque, mon but est de partager des codes, des valeurs, et de mettre en avant cette Afrique qu’un jeune homme a quitté trop tôt et qui a envie de sublimer les richesses de son Bénin natal.

by Blackhats Paris