L’esprit Wax

L'esprit Wax

L’évasion est la source d’inspiration principale du créateur Steves Hounkponou qui revisite une pièce phare du vestiaire : le tote-bag. Pour sa première campagne il choisit L’Afrique, continent de tous les paradoxes probablement celui avec la faune la plus impressionnante et comptant parmi les paysages naturels les plus spectaculaires sur Terre.

Le modèle Lethnik est présenté ici avec le tissu wax Fleur de mariage.

Cette pochette est une référence aux immigrés sur le sol français qui doivent se munir de documents pour se rendre à la préfecture afin d’obtenir leur titre de séjour. Pour ces chercheurs d’espoir la carte de Résident est très importante et pour conserver leurs documents officiels dans un endroit unique ils ont souvent besoin d’un conteneur unique.
Le créateur a longtemps été sans-papiers avant d’acquérir la nationalité française, et il avait alors recours à ce type de pochette, à la petite différence près que celle ci était en carton…
Cette pochette en wax est confectionnée avec du cuir taurillon façonné selon la plus pure tradition française.

Capitale du Bénin, Porto-Novo – traduisez “nouveau port” – est une référence pour le créateur. Une association de mots est donc utilisée entre Porto (Wax) et Novo (Cuir). Plus petite que les autres pochettes, cette dernière est superbement habillée par le cuir taurillon sur une face et le Wax sur l’autre : résolument unique.
Le tissu utilisé est appelé “Fessou” – traduisez “écailles de poissons”.

Les origines du Wax

Au 17ème siècle, les Provinces Unies à la recherche d’extension de leurs colonies prennent Malacca aux Portugais en 1644. Puis, afin de combattre à Java, les hollandais lancent des campagnes de recrutement en Afrique ce qui occasionnera des rencontres culturelles. Des Indes Orientales Néerlandaises, ils ramèneront des Batiks qui plairont énormément aux guerriers Ashanti du Ghana. Avec pour objectif de s’ouvrir un marché commercial les hollandais vont ainsi perfectionner la technique – appliquer sur les deux cotés du tissu des cires colorées lui donnera son nom de “Wax” – et l’adapter au système moderne de production rapide et de masse en usine. Cependant cette production est jugée de mauvaise qualité par les Indonésiens car sur ces tissus modernes, ne respectant pas la tradition du Batik, les lignes sont irrégulières et des craquelures marquent le passage des rotatives.

Les européens décident donc de le vendre au Ghana, où les Africains adorent les irrégularités de ces produits. Plus tard, avec la disparition progressive de l’esclavage au 18ème siècle, les missionnaires favoriseront la diffusion du pagne africain pour couvrir la nudité, en accord avec leurs principes moraux. Les commerçants néerlandais profitent de ce changement culturel pour promouvoir et diffuser le Wax.

L’essoufflement du Wax

Dans les années 80 le style européen du jeans/T-Shirt et la production à bas prix venue de Chine est prisée par la jeunesse africaine. Cependant une béninoise, Gisèle Gomez, s’installe en Côte d’Ivoire afin de redonner un nouveau souffle au Wax au travers de confections soignées et de coupes modernisées. La mise en avant de ses modèles par des personnalités politiques vont favoriser l’apparition de nouveaux tissus tels que le Bazin (tissu rêche avec ou sans dessin) et le super Bazin (très rêche, brodé ) ou bien encore le Lessi (tissu en dentelle, très prisé des Nigérians). Malgré l’émergence de ces nouveautés le Wax continue d’être plébiscité comme référence de la manufacture traditionnelle.

Un luxueux renouveau

En 2015 Beyoncé, Lady Gaga, Rihanna ou encore Chris Brown l’utilisent dans leurs clips et leurs sorties. Le Wax est considéré comme un summum de la mode par des marques tels que Burberry ou Agnès B. Son utilisation dans le luxe est synonyme de hype et sa versatilité lui permet de se mettre en avant dans tout les contexte. Ainsi la femme de Patrice Talon portera du Wax lors de l’investiture de son mari à la présidence du Bénin en 2016. De même Michelle Obama portera du Wax lors d’un discours important à New York. Avec de tels ambassadeurs le Wax est désormais au cœur de la recherche de la mode européenne.

by Blackhats Paris